Variants : port du masque médical en continu

CNESST

Devant la menace des variants de la COVID-19, hautement plus contagieux, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) exige, depuis le 8 avril 2021, le port du masque médical en continu à l’intérieur, dans tous les milieux de travail, et ce, partout au Québec. 

Ainsi, le port du masque médical en continu, ou d’un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), devient une mesure additionnelle à respecter à l’intérieur pour limiter la propagation du virus et de ses variants, en plus de la distanciation physique, du lavage des mains et de la présence de barrières physiques. 
 

Pour le travail à l’extérieur, le port d’un masque médical ou d’un masque attesté par le BNQ est exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail peuvent se produire. 
 

Cette nouvelle mesure s’inscrit dans un principe de précaution et dans la foulée des initiatives entreprises par la CNESST depuis le début de la pandémie. 

La CNESST a conçu un document visant à introduire une nouvelle section au Guide des normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19 ainsi qu’aux guides sectoriels, le cas échéant. Cette nouvelle section s’intitule : Port du masque médical en continu en contexte d’apparition de variants. À noter qu’elle remplace aussi toute référence au port du masque médical dans la section Distanciation physique de ces guides.

Cliquez ici pour consulter tous les détails
Cliquez ici pour télécharger les précisions sur le port du masque dans les bureaux

INSPQ

L’Institut national de santé publique du Québec a également émis ses recommandations sur le port du masque médical en continu dans les milieux de travail. 

Cliquez ici pour consulter tous les détails
Cliquez ici pour télécharger le document des recommandations

Photo : CNESST