Travailleur décédé par électrocution

Le 23 juillet 2019 à Trois-Rivières est décédé un chauffeur de camion lourd à la suite d’une électrocution.

Le jour de l’accident, le camionneur s’affairait au déchargement de pierres de ballast à proximité d’une voie ferrée. Pour ce faire, il a positionné le camion semi-remorque à benne basculante hybride à l’endroit convenu avec l’assistant-superviseur du maître d’œuvre présent sur les lieux. Le camion s’est alors retrouvé directement sous la ligne électrique triphasée.

Tandis qu’il levait la benne de la semi-remorque et qu’il commençait le déchargement des pierres, l’échelle de la benne est entrée en contact avec l’une des phases de la ligne électrique triphasée sous tension. De sa position derrière le camion, l’assistant-superviseur a aperçu le camionneur sauter de la cabine du camion, s’éloigner de ce dernier, puis revenir vers la cabine et toucher la barre d’embarquement qui était, à ce moment, sous tension. Le travailleur a alors subi une décharge électrique et s’est effondré. Les secours ont été appelés sur les lieux, le travailleur a été transporté en centre hospitalier où il est décédé quelques jours plus tard.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l’accident :

  • Les manœuvres de déchargement du camion semi-remorque à benne basculante hybride se faisaient directement sous la ligne électrique sous tension
  • L’organisation du travail et l’identification des risques pour effectuer le déchargement de matériel à proximité de la ligne électrique étaient déficientes
  • La formation du chauffeur pour manœuvrer et opérer le camion semi-remorque à benne basculante hybride près de lignes électriques était insuffisante

Consulter le communiqué, le rapport d’enquête et l’animation de l’accident