Décès d’un opérateur d’ébrancheuse frappé par une pièce de machinerie lors d’une réparation

Le 21 février 2019 au Témiscamingue, un opérateur d’ébrancheuse à flèche monopièce a perdu la vie alors qu’il a été frappé par une pièce de machinerie.

Le jour de l’accident, l’opérateur et un de ses collègues ont entrepris des travaux de réparation mécanique sur l’ébrancheuse, ce qui nécessitait le retrait d’un cylindre hydraulique d’inclinaison. Pour ce faire, le travailleur s’est placé sous le cylindre hydraulique en frappant sur la goupille à l’aide d’une masse. Dès que celle-ci a été retirée, le cylindre a basculé et l’a frappé à la tête. Des mesures d’urgence ont été appliquées et le travailleur a été transporté dans un centre hospitalier où son décès a été constaté.

La CNESST a retenu deux causes pouvant expliquer l’accident :

  • Le cylindre hydraulique d’inclinaison reliant la flèche monopièce à l’ébrancheuse a balancé brusquement vers le bas et frappé le travailleur à la tête alors que la goupille inférieure a été expulsée
  • La gestion des travaux de réparation mécanique en forêt sur le chantier était déficiente quant à la supervision, à la formation et à la méthode de contrôle de l’énergie gravitationnelle, exposant le travailleur au danger d’être frappé par le basculement du cylindre hydraulique d’inclinaison

Consultez le rapport d’enquête de la CNESST et l’animation 3D