Décès d’un travailleur lors du renversement d’un chariot élévateur

Le 15 juin 2020, à Saint-Martin, est décédé un cariste alors qu’il a été écrasé par le chariot élévateur dans lequel il prenait place.

Le jour de l’accident, le travailleur devait, à l’aide d’un chariot élévateur, vider le contenu d’un bac de résidus métalliques dans un conteneur situé dans la cour de l’entreprise. Arrivé à proximité de ce dernier, il y a déversé le contenu du bac. Il a ensuite fait marche arrière : le bac a alors glissé sur les fourches du chariot et s’est retrouvé au fond du conteneur. Constatant la situation, un de ses collègues a récupéré une chaîne munie de crochets, l’a fixée au bac et a enroulé son autre extrémité à l’une des fourches du chariot. Le cariste a soulevé les fourches au maximum pour tendre l’élingue et sortir le bac, mais la hauteur du mât du chariot était insuffisante. Il a donc reculé pour tirer le bac hors du conteneur entraînant celui-ci et provoquant le relâchement soudain de la tension de l’élingue et par le fait même, le renversement du chariot élévateur. Le cariste s’est ainsi retrouvé coincé sous le véhicule. Les secours ont été appelés sur place et le cariste a été conduit à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l’accident :

  • Le relâchement soudain et complet de la tension d’une élingue lors d’une manœuvre de recul avec un chariot élévateur a provoqué son renversement latéral
  • Ne portant pas la ceinture de sécurité, le cariste a été éjecté et écrasé par la structure de protection du chariot élévateur à la suite de son renversement
  • Le manque de formation et de supervision a fait en sorte que le jeune travailleur ignorait les risques reliés à l’utilisation d’un chariot élévateur

Consulter le communiqué, le rapport d’enquête et l’animation de l’accident