Chute mortelle d’un travailleur

Le 30 août 2021, à Montmagny, un travailleur est décédé alors qu’il a fait une chute de 1,29 mètre.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, le travailleur se trouvait sur le convoyeur par lequel entrent les paquets de bois à l’usine. Sa tâche consistait à retirer la toile de protection les recouvrant avant que ceux-ci ne soient acheminés vers le démêleur à bois. Afin de déballer les paquets, il devait en faire le tour en enjambant les guide-chaîne du convoyeur, en circulant près d’un engrenage libre de rotation et de la partie surplombante d’un déflecteur, éléments qui constituaient des obstacles dans sa zone de travail.

Alors qu’il se déplaçait, le travailleur a trébuché sur l’un de ces obstacles, puis chuté d’une hauteur de 1,29 m par une ouverture de plancher laissée entre les guide-chaîne. Blessé à l’arrière de la tête après avoir heurté le sol, le travailleur s’est déplacé jusqu’à l’escalier de service, où un collègue l’a retrouvé accroupi, toujours conscient. Après avoir reçu les premiers soins, le travailleur a été conduit à un centre hospitalier de Montmagny, où il est décédé des suites de ses blessures.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • Le travailleur a trébuché en raison de la présence d’obstacles situés dans la zone de travail, soit au niveau du tambour de tête du convoyeur d’entrée.
  • Le travailleur a perdu l’équilibre en direction d’une ouverture de plancher, entre les guide-chaîne no 2 et no 3 du convoyeur d’alimentation, puis a fait une chute de 1,29 m au niveau inférieur.

Consulter le communiqué et le rapport d’enquête de l’accident