Arpenteur blessé mortellement par une pelle mécanique

Le 28 avril 2021, à Saint-Polycarpe, un arpenteur a été blessé mortellement par une pelle mécanique qui effectuait une manœuvre de recul.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, l’arpenteur se trouvait sur le chantier de construction du poste électrique d’Hydro-Québec, à Saint-Polycarpe. Il effectuait ses tâches consistant à valider la hauteur et l’emplacement des boulons d’ancrage au coffrage-décoffrage. Au cours de la matinée, l’opérateur de la pelle mécanique a contacté l’arpenteur par radio bidirectionnelle afin de lui demander de le rejoindre dans la zone des travaux pour une prise de mesure. L’arpenteur s’est alors dirigé vers cette zone et a pris la mesure du remblai à l’avant de la pelle mécanique à l’aide de ses équipements. Pour une raison inconnue, l’arpenteur se trouvait dans l’angle mort de l’opérateur, dans la zone des travaux au moment où le conducteur de la pelle mécanique a entrepris une manœuvre de recul. C’est par la suite que l’opérateur a aperçu l’arpenteur qui reposait au sol sous la chenille droite de la pelle. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident et le décès du travailleur a été constaté sur place.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • L’arpenteur est positionné dans la trajectoire de la pelle mécanique qui effectuait une manœuvre de recul dans la zone de remblai et a été écrasé mortellement.
  • La procédure d’accès à la zone des travaux de remblai en présence de la pelle mécanique était incomplète puisque les travailleurs pouvaient se retrouver dans l’angle mort de l’opérateur à son insu.

Consulter le communiqué et le rapport d’enquête