Abatteur manuel écrasé mortellement par un arbre

Le 1er juin 2021 à l’Île-du-Grand-Calumet est décédé un abatteur manuel lorsqu’il a été écrasé par une épinette noire.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, l’abatteur se trouvait sur un chantier forestier situé sur un terrain privé dans la municipalité de l’Île-du-Grand-Calumet, dans la région de l’Outaouais. Il s’affairait à abattre des arbres à l’aide d’une scie à chaîne dans une cédrière.

Il a abattu un premier cèdre qui est resté encroué dans un arbre adjacent. Pour l’amener au sol, il a commencé l’abattage d’une épinette noire située à moins d’un mètre, orientant son entaille de direction vers le cèdre encroué. Après la réalisation des traits d’abattage, l’épinette s’est inclinée, mais est venue s’appuyer sur les deux arbres, dont le cèdre déjà encroué. L’abatteur manuel s’est donc déplacé et a exécuté des traits d’abattage sur un autre arbre. Alors qu’il faisait dos aux arbres encroués, ceux-ci se sont détachés et l’épinette noire a fait une rotation et l’a heurté par-derrière. Les secours ont été appelés et son décès a été constaté sur place.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir la cause suivante pour expliquer l’accident :

  • Les techniques d’abattage directionnel mal maîtrisées par l’abatteur manuel, ainsi que la poursuite des travaux d’abattage alors qu’il se trouvait dans la zone dangereuse de deux arbres encroués, l’exposaient à la chute imprévue d’un arbre.

Consulter le communiqué, l’animation et le rapport d’enquête