Chariot élévateur – Travailleur

Imprimer cette page

Chariot élévateur – Travailleur

Formation obligatoire

Les chariots élévateurs sont malheureusement impliqués dans plusieurs accidents graves, voire mortels. Opérer un tel équipement peut sembler relativement simple, mais cette tâche demande des aptitudes et des habiletés particulières. Au Québec, la réglementation exige que les caristes reçoivent une formation théorique et pratique sur l’utilisation sécuritaire des chariots élévateurs. Notre formation a lieu dans votre entreprise, avec vos propres équipements et touche l’ensemble des accessoires de levage utilisés dans nos secteurs d’activité.

Clientèle visée

  • Caristes avec ou sans expérience
  • Travailleurs utilisant occasionnellement un chariot élévateur
  • Gestionnaires

Objectif de formation

Permettre aux participants d’acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires pour opérer un chariot élévateur en toute sécurité.

Éléments de contenu

  • Règlementation applicable en matière de conduite d’un chariot élévateur
  • Bonnes pratiques de conduite d’un chariot élévateur
  • Risques et dangers associés à la conduite d’un chariot élévateur
  • Principales causes d’accident et de renversement
  • Prise, disposition et manutention des charges
  • Limite, effet de charge et triangle de stabilité
  • Vérification du chariot avant l’utilisation
  • Gestion de l’environnement de travail

Méthodes pédagogiques

  • Exposés théoriques, discussions et vidéos
  • Exercices pratiques
  • Entraînement à la conduite d’un chariot élévateur

Durée et UEC

  • 7 heures (0,7 UEC)
Que se passera-t-il ensuite?
C’est admissible !

Toutes nos formations sont admissibles au 1 % de la masse salariale que tout employeur doit consacrer à ce chapitre en vertu de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. De plus, en vertu de notre accréditation accordée par la SOFEDUC, une attestation de réussite est remise à tous les participants ayant atteint les objectifs d’apprentissage, sur laquelle est inscrit le nombre d’unité d’éducation continue (UEC) obtenu.